Le processus d’achat d’une voiture en France s’est accéléré en 2020

Une étude C-Ways a démontré que les Français passent à l’acte d’achat d’un véhicule neuf, ou d’occasion, plus rapidement qu’en 2019. Selon l’étude, la crise du COVID-19 serait la raison principale de ce phénomène. De plus, le cabinet de sondage fait remarquer que le secteur a connu une digitalisation importante. Voici un résumé des conclusions de cette étude.

Une étude en profondeur

Dénommé « Nextcar 2021 », l’étude du cabinet C-Ways s’est intéressé au processus d’achat d’un véhicule en 2020. Pour ce faire, ils ont interrogé 1 300 ménages ayant fait l’acquisition d’une voiture sur une période de six mois, en 2020. Ils ont aussi fait appel au SIV (le système des immatriculations) et des sites marchands sur Internet, pour obtenir leur information.

Véhicules d’occasion versus véhicules neufs

La première constatation, est que les Français ont grandement hésité entre l’achat d’une voiture neuve ou une d’occasion, durant cette période. Cela s’expliquerait par le fait qu’il est beaucoup plus facile aujourd’hui d’acquérir un véhicule d’occasion qui est déjà disponible, qu’un véhicule neuf. En tout, 36 % auraient hésité entre les deux solutions, alors qu’ils n’étaient que 18 % en 2019.

Lors de l’achat d’un véhicule d’occasion, le nouveau propriétaire n’a qu’à utiliser le service en ligne Guichetcartegrise.com afin de procéder au changement de titulaire. La durée du processus est donc beaucoup moins longue que pour un véhicule neuf, ce qui a justifié le choix pour plusieurs de l’acquisition d’un véhicule d’occasion.

Le COVID-19 modifie le parcours d’achat

C’est sans grande surprise que l’étude est venue confirmer les changements apportés par la crise sanitaire du coronavirus sur le parcours d’achat d’un véhicule en France. Le parcours d’achat s’initie lors de la prise de décision d’acquérir une nouvelle voiture et se termine au moment de la signature du contrat d’achat. Les deux points principaux qui ont été modifiés sont une augmentation de l’utilisation de la technologie digitale pour le choix du véhicule, ainsi que la rapidité du processus de décision.

En 2020, ce sont 29 % des acheteurs qui ont procédé à une recherche en ligne afin de choisir leur prochain véhicule. Ce chiffre représente une augmentation de 10 % par rapport à l’année précédente. Ce sont les fermetures des concessionnaires, durant les confinements et l’inquiétude de contracter le COVID-19 qui ont poussé les Français a utilisé la technologie, durant le processus d’achat.

L’arrivée du « click and collect » a aussi aidé à la digitalisation du marché. Grâce à ce processus, l’acheteur définit en ligne la voiture désirée (modèle, couleur, accessoires), puis passe à l’achat, avant d’aller récupérer son véhicule chez le concessionnaire une fois celui-ci arrivé. Cela limite ainsi les déplacements à un minimum.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *